Actualités

Délinquance le bilan d'une année

 
 

Marie Lajus préfète de l'Ariège a présenté le 23 janvier dernier le bilan de la délinquance dans le département pour 2016

IMG_4327 [1600x1200]

Le ministre de l’intérieur a présenté le 19 janvier dernier les chiffres de la délinquance au niveau national. Il a rappelé à cette occasion que le ministère de l’intérieur s’était doté depuis le mois d’octobre 2014, d’un service de statistique ministériel de sécurité intérieure dirigé par un inspecteur général de l’INSEE ayant pour mission de garantir la sincérité et la fiabilité du dispositif de remontées statistiques et de production des données, conformément aux exigences de la statistique publique.

C’est à partir de cet outil, associé à de nouveaux logiciels de rédaction des plaintes désormais communs à la gendarmerie et à la police, que sont livrées les statistiques 2015 pour le département de l’Ariège.

L’Ariège un département relativement épargné par les phénomènes de délinquance sous ses formes les plus violentes.

 Hausse des atteintes aux biens 

Les vols violents avec ou sans armes diminuent de 21,95% ainsi que les vols sans violence contre des personnes (-1, 46%).
Les autres vols sans violence (contre des entreprises ou des établissements) augmentent de 2,68%.
Les cambriolages commis en 2016 en Ariège s'élèvent à 869 faits, soit une augmentation de +8,9% par rapport à 2015.
Les cambriolages de logements représentent 63% de l'ensemble des faits commis (547 faits commis soit une hausse de 14,44%).
Les vols liés aux véhicules sont marqués cette année par une hausse globale de 10,72% alors que la tendance nationale est à la baisse (-2,3%). On comptabilise en Ariège:

- 228 vols d'automobiles et de deux-roues (+ 29,55% par rapport à 2015)

- 324 vols à la roulotte (+5,54% par rapport à 2015)

- 140 vols d’accessoires automobiles (-1,41% par rapport à 2015)

Dans 40% des cas, les faits sont réalisés sans effraction, par manque de vigilance des propriétaires. Le mode opératoire le plus courant reste l'effraction du véhicule (portière ou vitre). Il n’existe pas de réseau de trafic de véhicule identifié dans le département.
Les actes de vandalisme et de dégradations sont en augmentation. 411 faits ont été commis dans le département en 2016, soit une augmentation de 7,03%. Sur cet indicateur, les destructions et dégradations de véhicules privés se stabilisent (102 faits en 2016 - 98 faits en 2015).

 Atteintes volontaires à l'intégrité physique de nouvelles formes de délinquance

Si les violences physiques crapuleuses sont en diminution de -21,95%, on constate une augmentation d’autres formes de délinquance:

- Violences physiques non crapuleuses: +17,32% (630 faits commis)
- Coups et blessures volontaires: +17,65% (480 faits commis)
- Menaces et chantages: +12,44% (217 faits commis)

Légère hausse des escroqueries et infractions économiques et financières

A l'image de la tendance nationale à la hausse de +11,13%, la délinquance économique et financière, notamment les escroqueries, a augmenté en 2016 en Ariège. Les escroqueries bancaires enregistrées en France ont plus que doublé au cours de ces six dernières années. L'information de la population sur ce type d’infractions reste une priorité.

Le taux d’élucidation des crimes et délits progresse

Atteintes aux biens: 598 faits ont été élucidés par les services de sécurité, soit 17%.
A noter une augmentation de 25,8% du nombre de faits élucidés en matière de vols de véhicules (112 faits élucidés)
- Le taux d'élucidation des vols avec violence s'élève à 38%.
- Pour les atteintes volontaires à l'intégrité physique 672 faits élucidés soit un taux d'élucidation de 73%.
- Escroqueries et infractions assimilée une légère baisse du taux d'élucidation - 46% en 2016 (51% en 2015).

Des outils de prévention et de lutte contre la délinquance

- Vidéoprotection:

- 12 communes et 4 communautés de communes autorisées à installer un système de video-surveillance.

- 15 Protocole de participation citoyenne signés à Mazères, Léran, Lavelanet, St Jean d'Aigues-Vives, Verniolle, Laroque d'Olmes, Tabre, Régat, Lesparrou, Montferrier, Bélesta, Fougax-et-Barrineuf, Villeneuve, L'Aiguillon, Monségur.

- 3 nouvelles conventions de coordination entre la police nationale et les polices municipales signées en 2016 et 2017

- Foix le 11 janvier 2016

- Mercus-Garrabet le 17 octobre 2016

- Pamiers le 19 janvier 2017.