Viabilité hivernale

 
 

Si tout au long de l’année les gestionnaires des services de l’État œuvrent pour assurer l’entretien et la sécurité du réseau routier national, les conditions météorologiques particulières de l’hiver entraînent la mise en place d’un dispositif spécifique appelé viabilité hivernale.

L' objectif de ce dispositif est d’organiser les moyens humains et matériels permettant d’assurer le maintien de la circulation et la sécurité des usagers de la route en cas d’intempéries.

Road-trip-sur-la-RN-20

L'organisation de la viabilité hivernale

En 2005, le préfet de l’Ariège a initié une collaboration entre les départements de l’Ariège ( RN 20, 320 et 22), des Pyrénées Orientales (RN 116, 320 et 22) et de la principauté d’Andorre , en période hivernale, afin d’assurer de manière coordonnée la sécurité des usagers de la route et la continuité des activités économiques. Un plan de coordination hivernale a vu le jour, obéissant à un double objectif, celui de définir :
 – l’organisation et le fonctionnement du circuit d’alerte et de décision des mesures concertées de fermeture et de réouverture des axes de circulation, fondées sur un niveau commun de vigilance et de pré -alerte.
 – l’organisation opérationnelle de tous les services concourant à la viabilité hivernale: direction interdépartementale des routes du sud – ouest ( DIRSO), exploitant routier, forces de l’ordre et services de restauration des terrains de montagne (RTM).

Ce document entre chaque année en vigueur en Ariège du 10 novembre au 10 mai. Il est complété depuis l’hiver 2015—2016 par des fiches opérationnelles expérimentales, qui ont vocation à terme à êtreintégrées dans une disposition spécifique ORSEC « viabilité hivernale » tripartite (Ariège– Pyrénées –Orientales- Andorre).
 Avant le début de la période hivernale une réunion de coordination inter– services, incluant les autorités andorranes est systématiquement organisées par la préfecture de l’Ariège ou celle des PO ( en alternance une année sur deux). Cette réunion s’est tenue le 18 octobre dernier à Foix. De nombreux élus des 2 départements y ont participé et ont ainsi pris connaissance des moyens mobilisés pour la saison hivernale.

Les acteurs du dispositif

C’est sous l’autorité de la préfète que le district sud de la direction interdépartementale des routes du Sud - Ouest (DIRSO),service gestionnaire assure la surveillance et l’entretien du réseau routier national dans le département.
 Pour l’organisation de ces interventions, la DIRSO s’appuie sur les prévisions de Météo – France et sur l’analyse du risque d’avalanche fourni par le service de restauration des terrains en montagne.
 Afin d’anticiper au mieux les conditions de circulation pendant les WE et les moyens mis en œuvre chaque vendredi est  organisé entre Méteo France et la préfecture de l’Ariège une web—conférence sur les prévisions météos. La DIRSO fournit en parallèle une analyse détaillée des conditions de circulation.

Les moyens mobilisables

En période hivernale la DIRSO a pour mission d’exploiter et d’entretenir la route et d’assurer l’information des usagers.Dans notre département, elle concentre ses moyens sur le secteur montagneux et les adapte aux besoins : salage des routes, déneigement, déclenchement préventif d’avalanches. Le district sud dont la compétence territoriale dépasse les limites du département dans une logique d’axe (E9 de Toulouse à Barcelone) dispose en Ariège et dans les Pyrénées– Orientales de trois centres d’exploitation : St Paul de Jarrat, un secteur montagne en Ariège et Ille sur Têt.
 Pour l’hiver 2016—17 ce sont 40 agents et 10 agents spécifiques qui seront mobilisés: 5 camions de salage – raclage à St Paul - de Jarrat, 3 camions d e salage – raclage à Garanou, - l’Hospitalet, ainsi que 1 engins déneigement – fraisage et un pousseur.

En fonction des conditions météos plusieurs mesures de restriction voire d’interdiction de circulation pourront être mises en œuvre.