Actualités

Mémoire de la Résistance et de la Déportation

 
 

Près de 500 jeunes d'Ariège se sont interrogés sur la question du thème  de l'édition 2017-2018 du concours de la Résistance et de la Déportation: "S'engager pour libérer la France". Les lauréats ont reçu leur prix le 23 mai 2018 aux Forges de Pyrène en présence de la préfète Marie Lajus.

Institué en 1961 par Lucien Paye, ministre de l'Éducation nationale, à la suite d'initiatives d'associations d'anciens résistants et déportés, le concours national de la Résistance et de la Déportation  s'appuie sur l'enseignement de l'histoire, de l'histoire des mémoires, de la Résistance et de la Déportation.

 Chaque année, un thème est défini, pouvant faire l'objet d'un véritable travail interdisciplinaire. Ce concours s'inscrit ainsi dans une démarche d'éducation à la citoyenneté et est une composante essentielle du parcours citoyen de l'élève.

 Le thème de l'édition 2017-2018 S'engager pour libérer la France, celui de la session 2018-2019 portera sur "Répressions et déportations en France et en Europe, 1939-1945. Espaces et histoire".

Une participation individuelle ou collective

Les élèves peuvent :

  • se présenter individuellement et rédiger un devoir en classe
  • réaliser un travail en groupe dont la forme est libre et variée : mémoire, exposition, œuvre littéraire ou artistique, audiovisuelle, etc.
Quatre catégories de participation

Le concours comporte quatre catégories de participation.

Au lycée
  • Catégorie 1 : rédaction d'un devoir individuel en classe, portant sur le sujet académique (3 heures)
  • Catégorie 2 : réalisation d'un travail collectif, par exemple un mémoire associé ou non à d'autres supports, sur le thème annuel
Au collège, classe de troisième
  • Catégorie 3 : rédaction d'un devoir individuel en classe, portant sur le sujet académique (2 heures)
  • Catégorie 4 : réalisation d'un travail collectif, par exemple un mémoire associé ou non à d'autres supports, sur le thème annuel

Un jury académique désigne le meilleur travail pour chaque catégorie. Ces travaux sont ensuite regroupés et examinés pendant l'été par un jury national. Ce jury établit un palmarès national rendu public au début du premier trimestre de l'année scolaire 2018-2019.

L'édition 2018 en Ariège

En Ariège, le concours est organisé par le comité ariégeois pour l'organisation du concours de la Résistance et de la Déportation. Pour l'édition 2018, ce sont 498 participants , lycéens, collégiens et primaires qui ont répondu présents et 193 lauréats qui ont été récompensés au cours d'une cérémonie qui a eu lieu en présence de la préfète de l'Ariège le 22 mai 2018 et qui a donné lieu à de belles rencontres entre les plus jeunes de nos concitoyens et leurs aînés et a été l'occasion de messages forts. "Restez vigilants, leur a recommandé Marie Lajus pour conclure son intervention, il ne faut jamais fermer la porte à sa conscience, ne jamais fermer la porte au regard qui ouvre le cœur. Ouvrez votre conscience et votre cœur, et vous serez les dignes héritiers de celles et ceux qui ont fait la France d'aujourd'hui"  

> Les lauréats - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,46 Mb

 
 

Documents listés dans l’article :