Actualités

Sécurité en Ariège bilan 2017

 
 

La préfète de l’Ariège a présenté le 14 février dernier le bilan de la délinquance réalisé par le service statistique ministériel de la sécurité intérieure, ainsi que les chiffres de l’accidentologie dans la département pour l’année 2017.

Délinquance deux tendances

Une baisse globale des atteintes aux biens

Avec - 7,8% d’atteintes aux biens en Ariège, passées de 3382 à 3118 faits, on assiste pour la 1ère fois depuis 2013, à une baisse du nombre de cambriolages dans le département.

819 cambriolages ont été commis en 2017, soit une diminution de 5,75% par rapport à 2016. Les vols liés aux véhicules sont également en baisse de 16,8%. Les vols sans violence contre des personnes sont aussi en recul de 11,6%.

Ces bons résultats sont la conséquence d’une occupation renforcée du terrain par la gendarmerie et la police, d’une grande réactivité des forces de l’ordre face aux phénomènes de délinquance, et des fruits de la mise en œuvre des dispositifs de prévention que sont, la vidéoprotection, la participation citoyenne, les opérations tranquillité vacances et les groupes locaux de traitement de la délinquance.

Avec 20 atteintes aux biens pour 1000 habitants, la délinquance d’appropriation en Ariège est toujours très inférieure aux moyennes nationales (-33/1000)

Une augmentation des violences physiques

Les atteintes volontaires à l’intégrité physique sont en progression pour la 4ème année consécutive en Ariège et augmentent de 12,3 % en 2017. On note une hausse de 24 % des faits de menaces et de chantages. Les violences intrafamiliales sont en progression de 10,11 % et 79% des victimes de violences intrafamiliales sont des femmes. Avec 7,10 atteintes à l’intégrité physique pour 1000 habitants, la délinquance violente demeure en Ariège largement inférieure aux moyennes nationales (8,89/1000).

Le président de la République a déclaré l’égalité femmes-hommes grande cause du quinquennat et la lutte contre les violences faites aux femmes une priorité. Le ministère de l’Intérieur travaille, dans la continuité des annonces du 25 novembre dernier, à la mise en place prochaine d'une plate-forme de signalement en ligne pour les victimes de violences, harcèlement et discriminations qui leur permettra d'être orientées et accompagnées dans leurs démarches.

Une forte progression des affaires résolues

Avec 46,8% d’élucidation des affaires enregistrées, les services de police et de gendarmerie réalisent une belle performance, et progressent dans la résolution de toutes les catégories d’infractions: pour les atteintes aux biens, les élucidations passent de 17 à 20%, pour les cambriolages de 10 à 21%, grâce notamment à la résolution de nombreuses affaires en série, et pour les violences de 72 à 84% (la moyenne nationale est à 62%).

Sécurité routière un bilan mitigé

17 personnes ont perdu la vie dans le département de l'Ariège en 2017. Ce bilan est certes en baisse par rapport à 2016, qui fut une année particulièrement meurtrière sur les routes avec 26 accidents mortels, mais il reste encore très élevé. Deux hausses notables sont à relever:

- Augmentation des accidents corporels de 24% , avec 124 accidents au 31 décembre 2017 contre 100 à la même période en 2016, soit 24 accidents supplémentaires.
 
 - Augmentation du nombre blessés sur les routes de 13% , avec 178 personnes blessées depuis le début de l’année contre 158 en 2016 à la même période, soit 20 personnes blessées supplémentaires.

> Dossier de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 3,97 Mb