Actualités

VIGILANCE ORANGE ORAGES

 
 
VIGILANCE ORANGE ORAGES

Le département de l'Ariège est placé par Météo- France en Vigilance orange ORAGES

Météo-France annonce un épisode orageux nécessitant une vigilance particulière compte tenu notamment de la forte intensité des pluies attendues et du risque de grêle.

La situation va devenir très orageuse ce mercredi. Dès le milieu d'après-midi sur les départements en vigilance orange, des foyers orageux plus organisés vont se former. Dans le Sud-Ouest, ces orages débuteront sur l'Occitanie et gagneront lentement vers le nord et l'ouest, en s'accompagnant de fortes pluies.La nuit prochaine, les pluies orageuses persisteront sur un axe s'étirant des Hautes-Pyrénées à la Charente.Les cumuls atteignent localement 40 à 60 mm, ponctuellement 80 mm, avec des lames d'eau horaires atteignant ou dépassant les 30 mm.

Conséquences possibles Orange/orages: Violents orages susceptibles de provoquer localement des dégâts importants.  Des vies et des biens peuvent être, localement, mis en danger.  De fortes précipitations susceptibles d'affecter les activités humaines sont attendues.  En raison de ces précipitations, la visibilité peut être réduite, des inondations sont possibles.  Les conditions de circulation routière peuvent être rendues difficiles et quelques perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires.

Conseils de Comportement :Orages/Orange  Soyez prudents et vigilants en particulier dans vos déplacements et vos activités de loisir.  Évitez d'utiliser le téléphone et les appareils électriques.  A l'approche d'un orage, prenez les précautions d'usage pour vous protéger des effets de la foudre, mettez en sécurité vos biens et abritez-vous.

Précipitations/Orange  Renseignez vous avant d'entreprendre un déplacement et soyez vigilants. Évitez, si possible, le réseau routier secondaire.  Si vous habitez en zone habituellement inondable, prenez les précautions d'usage.  Soyez prudents face aux conditions de circulation pouvant être difficiles.

Suivez l'évolution de la situation sur MÉTÉO-FRANCE

30 mai